Il y a 6 fiches.

Cadrer et réguler

En une phrase : S'assurer qu'on reste dans le sujet, de façon constructive
Description :
  • Etre vigilant aux échanges hors-sujet qui surgiront (immanquablement), et ramener en douceur vers le sujet de la réunion. Si un point précis focalise les échanges (sujet complexe ou clivant) et risque d'accaparer tout le temps disponible, on peut inviter à le re-programmer lors d'un temps/une réunion dédiée.
  • Garantir le timing, tant sur le déroulé global de la réunion que des prises de paroles trop longues ou trop répétées.
  • Aller chercher celles·ceux qui ne s'expriment pas ou peu.

Ces recadrages seront d'autant mieux acceptés et légitimes que vous aurez précisé votre rôle au début de la réunion (j'aurai le droit de vous inviter à faire plus concis, à recadrer les débats, à garantir la répartition de la parole, à nous ramener vers des postures constructives etc...)

Les phrases-type du facilitateur : "je vous invite à...", "je vous propose de"...
CadrerEtReguler (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.

Des questions plutôt que des affirmations

En une phrase : Et des questions ouvertes svp :-)
Description : Poser des questions ciblées est souvent bien plus puissant que d'apporter des réponses construites, mais qui pourrait être perçues comme péremptoire et surtout en contradiction avec la posture de neutralité de l'animateur·ice.
Si ces questions sont ouvertes (à l'inverses des questions fermées qui appelent une réponse par oui ou non), c'est encore mieux.
DesQuestionsPlutotQueDesAffirmations (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.

Ecouter

En une phrase : "Parler est un besoin, écouter est un art"
Description : Cette petite citation de Goethe résume parfaitement la posture essentielle d'animation d'une réunion : se centrer sur l'écoute.
Quelques questions pour interroger sa propre écoute :
  • T'arrives-t-il d'interrompre les autres ?
  • T'arrives-t-il de ne plus écouter sincèrement ce que dit l'autre parce que tu as un besoin intense et urgent d'exposer ton idée ou ton point de vue ?
  • As-tu déjà essayé d'écouter quelqu'un en te forçant à ne pas réagir, simplement écouter cette personne en te taisant ?
  • T'arrives-t-il de laisser tes pensées aller ailleurs alors que quelqu'un est en train de parler ?

Comme tout travail sur soi, l'écoute idéal n'existe pas et ne doit pas devenir un fardeau de culpabilité. La posture d'animateur·ice de réunion implique cependant de rester vigilant à cette écoute.
L'écoute des paroles des participants bien sûr, mais aussi l'écoute du groupe.
EcouteR (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.

Ecouter...
...le groupe !

En une phrase : Etre en attention au groupe, prendre du recul
Description : "Sentir" un groupe n'est pas toujours aisé, mais il est parfois bien utile de jauger l'ambiance, les tensions, le niveau d'attention des personnes...
Lorsque l'animateur·ice détecte un frein (participants fatigués, tendus) ou une opportunité (envie partagé de travailler ou de discuter d'un sujet...) , deux possibilités :
  • soit on propose de ré-orienter le déroulé de la réunion (parfois une simple pause supplémentaire suffit, parfois il faut réguler en "crevant" l'abcès des tensions)
  • soit on invite le groupe à prendre conscience de sa propre dynamique : "si on regarde la situation de l'extérieur, qu'est-il en train de se passer dans notre groupe ?"

En effet, vous avez raison, cette posture est en partie incompatible avec la précédente posture sur l'écoute active :-/
EcouterBrLeGroupe (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.

S'adapter en live

En une phrase : Rester souple et agile
Description : Sans doute la compétence la plus fine de la facilitation : "sentir" le groupe.
Lorsqu'on s'aperçoit que son animation patauge, que le groupe n'est pas dans de bonnes conditions (tensions palpables, actualité hors-norme qui empêche toute concentration...), il vaut mieux arrêter l'animation en cours.

2 solutions sont alors possibles :
1/ vous proposez un autre déroulé sur le vif, en revoyant les ambitions de la réunion à la baisse et en proposant un autre déroulé. Parfois, cela peut signifier changer complètement l'objectif de la réunion, notamment en prenant les tensions à bras le corps et en les traitant avec méthode
1/ Vous aviez prévu que le contexte pouvait être difficile et vous avez donc un plan B ! C'est plus confortable, mais demande plus de préparation et pas toujours facile à anticiper.
SAdapterEnLive (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.

Valider les échanges

En une phrase : Est-ce que ça convient à tout le monde ?
Description : La validation des échanges par le groupe, sert à marquer la fin d'un point ou la fin d'une réunion : cela fait appel à la capacité de l'animateur·ice à repérer les points essentiels des discussions et à les synthétiser pour les rendre claires à l’ensemble du groupe et enfin à les faire valider. Le compte-rendu reprendra donc les éléments de cette validation.
ValiderLesEchanges (Fiche-posture de l'animateur·ice de réunion), écrite par NicolasGeiger
créée le 27.04.2020 à 13:43, mise à jour le 27.04.2020 à 13:43.